TÉLÉCHARGEZ L'APPLICATION DE SILLERY

Disponible Android et iOS

Cliquez ici

C.C.A.S – Centre Communal d’Action Sociale

Centre Communal d’Action Sociale (C.C.A.S)

Le CCAS est un établissement public communal qui intervient dans les domaines de l’aide sociale légale et facultative, ainsi que dans les actions et activités sociales. Sa compétence s’exerce sur le territoire de la commune à laquelle il appartient.

Le CCAS est un établissement public communal qui intervient dans les domaines de l’aide sociale légale et facultative, ainsi que dans les actions et activités sociales. Sa compétence s’exerce sur le territoire de la commune à laquelle il appartient. Il est d’ailleurs rattaché à la collectivité territoriale, mais garde tout de même une certaine autonomie de gestion.

Plusieurs communes peuvent se regrouper au sein d’un établissement public de coopération intercommunale, on parle alors de CIAS.

L’organisation du CCAS

A la tête du CCAS on trouve le maire de la commune, qui le préside de plein droit. Il lui incombe de désigner des professionnels qualifiés parmi lesquels doivent figurer un représentant des associations familiales, un représentant des associations de personnes handicapées, un représentant des associations de retraités et de personnes âgées, et un représentant des associations œuvrant dans le domaine de la lutte contre l’exclusion. Ce sont ces représentants, associés au conseil municipal, qui auront la charge d’élire les personnes locales qui constitueront le conseil d’administration du CCAS.

Le CCAS désigne tous ses membres en respectant le principe de parité, ceci donnant une représentation réaliste de la diversité des habitants de la commune, et de la société en générale. Pareillement, cela facilite et entraine des coopérations négociées et adaptées entre les élus et les professionnels sociaux qui composent le CCAS.

La mission du CCAS

Le CCAS est une institution locale d’action sociale et met, à ce titre, en place une série d’actions générales de prévention et de développement social dans la commune où il siège, tout en collaborant avec des institutions publiques et privées.

Pour cela, il développe des activités et missions (dans le cadre légal et facultatif), visant à assister et soutenir les populations concernées telles que les personnes handicapées, les familles en difficulté ou les personnes âgées, en gérant des services utiles comme des crèches, des centres aérés ou des maisons de retraite.
Dans le cadre de missions sociales légales, le CCAS s’investit dans des demandes d’aide sociale (comme l’aide médicale), et les transmet aux autorités ayant en charge de prendre ces décisions.
Dans le cadre de l’aide sociale facultative, le CCAS s’occupe de services tels que les secours d’urgence, les colis alimentaires ou encore les chèques d’accompagnement personnalisé. En bref, l’essentiel de la politique sociale de la commune.

Enfin, le CCAS supporte financièrement et techniquement certaines actions sociales dont l’intérêt va directement aux habitants de la commune.

LES MEMBRES DU C.C.A.S DE SILLERY

Président

Thomas DUBOIS

Vice-présidente

Géraldine FLOQUET

Membres

Fabienne DELAINE-PETIT, Podologue
Paule VINCENT, Présidente de l’ADMR
Odile GIRSCH, Retraitée
Claudine MARGUET, Représentante de l’U.D.A.F (Union Départementale des Associations Familiales)
Magali JOREZ, Infirmière libérale
Nicole DESSAINT, Directrice Ecole Maternelle
Steve HEUSGHEM, Conseiller Emploi Formation (Mission Locale de Reims)
Henriette CHASSEIGNE, Présidente de l’association « Club du 3ème âge »

.

LES PRINCIPALES MISSIONS DU C.C.A.S

Les accueils de loisirs de 4 à 16 ans comprenant

– Les mercredis de septembre à juin sauf période de vacances scolaires
– Les vacances de Février (2 semaines)
– Les vacances de Pâques (2 semaines)
– Les vacances d’Eté (5 semaines)

Plus d’infos sur la page des accueils de loisirs

Les personnes âgées

Organisation du repas de fin d’année pour les personnes de 65 ans et plus

Les aides financières aux sillerotins en difficulté

Le C.C.A.S de Sillery soutient les personnes en difficulté. Ces aides sont principalement financières sous forme de bon d’achat alimentaire, avance de trésorerie pour payer une facture, commande de fuel… Un remboursement leur est demandé avec possibilité d’établir un échéancier de remboursement.