Le village de Sillery

La première église de Sillery fut construite au Moyen Âge, vers l’an 1100. Quatre siècles plus tard, après le mariage célébré en 1543 entre Pierre III Brûlart et Marie Cauchon, fille du seigneur des lieux, elle accueillit les membres de cette nouvelle famille bientôt appelée à jouer un rôle éminent à la cour du roi de France. A la Révolution, son curé dut partir en exil et revint après le Concordat en 1802. A son retour, il attesta avoir retrouvé, telle qu’il l’avait laissée, la relique de Clément Ier apportée de Rome deux siècles auparavant par Monsieur de Puisieulx…

…Télécharger le document complet

Les fidèles et les visiteurs de l’église Saint-Remi de Sillery peuvent à nouveau admirer la porte du banc de communion restaurée et réinstallée en 2011. Cette porte à deux vantaux fait partie du patrimoine Art déco de la Reconstruction. Elle est inséparable de l’ensemble qu’elle
forme avec la table de communion.
Fortement endommagée par les bombardements, l’église a été reconstruite entre 1922 et 1925 grâce à une première dotation de dommages de guerre. La reconstruction du bâtiment fut menée selon les plans originaux de 1889. Une deuxième dotation attribuée en 1928 fut
consacrée cette fois au mobilier et à la décoration intérieure. Une partie de ces nouveaux éléments fut réalisée dans le style Art déco. Ce style, consacré par l’Exposition des Arts décoratifs de 1925 à Paris, a influencé les architectes et les artisan1s de la Reconstruction.
La porte a été réalisée en 1933 dans les ateliers de Marcel DECRION serrurier d’art à Reims.
L’entreprise Clovis Malbranche de Sillery qui avait déjà posé en 1932 la table de communion en pierre de Savonnières fut chargée de sa mise en place…

…Télécharger le document complet

Au début de l’année 1615, Noël Brûlart de Sillery, chevalier d’honneur de la Reine Marie de Médicis et frère du chancelier Nicolas Brûlart, est en ambassade extraordinaire à Madrid pour y négocier les derniers détails des noces de l’infante d’Espagne, Anne d’Autriche, avec le dauphin de France, le futur Louis XIII…

…Télécharger le document complet

Selon la tradition, Clément Ier fut le quatrième évêque de Rome et le troisième successeur de saint Pierre, vers la fin du Ier siècle. Il est l’auteur d’une lettre adressée par l’Église chrétienne de Rome à celle de Corinthe, premier écrit où l’Église de Rome intervenait dans une autre Église. Il y était recommandé que l’Église de Corinthe, tout comme celle de Rome, vive dans la charité. Toujours selon la tradition, il fut déporté de Rome en Crimée où il mourut en martyr, jeté dans la mer Noire une ancre autour du cou. La légende nous dit que la mer se retira de quelques lieues et que le corps du martyr
parut à découvert dans une chapelle de marbre construite par les anges. Ses reliques auraient été ramenées de Crimée à Rome par Cyrille et Méthode au IXe siècle. Saint Irénée, évêque de Lyon au IIe siècle, atteste que Clément « avait vu les Apôtres, les avait rencontrés et avait encore dans les
oreilles leur prédication et devant les yeux leur tradition…

…Télécharger le document complet

Texte : Alexandre WAUTHIER

Émile Durkheim (1858-1917) fut l’un des principaux fondateurs de la sociologie moderne. Il perdit son fils André mobilisé et mort au combat en décembre 1916. Ce traumatisme expliqua en partie son décès précoce un an plus tard. La guerre fut responsable de la disparition de jeunes hommes sous les yeux impuissants de leurs parents.
À l’instar de Durkheim, la famille Lasalle dut faire face à la mort de Maurice en 1915, alors âgé de 20 ans. Cette famille était originaire de Sillery, commune de la Marne peuplée de 620 habitants d’après le recensement de 1911…

…Télécharger le document complet

Blason de la commune
de Sillery

Recherches et articles :
Bernard Langlais